Légalisation des jeux d’argent virtuels aux Pays-Bas

Les Pays-Bas vont légaliser les jeux de casinos en ligne et plus généralement les jeux d’argent et de hasard sur internet dès juillet 2017. Cela faisait plus de 50 ans que ce type d’activité était strictement interdit dans le pays mais la légalisation de ce marché était devenue nécessaire étant donné le très grand nombre de joueurs néerlandais qui ont recours à des sites de casino en ligne gratuit illégaux pour pouvoir jouer à la machine à sous ou au baccara en ligne, ou encore pour effectuer des paris. Ce serait ainsi près de 232 millions d’euros qui seraient encaissés chaque année par les sites illégaux auprès des joueurs néerlandais.

De nombreux opérateurs devraient donc bientôt faire leur demande auprès des autorités néerlandaises en vue de recevoir un permis d’exploitation aux Pays-Bas, avec en tête les deux poids-lourds du secteur, Pokerstar et Unibet. Pour ce qui est des opérateurs locaux détenus par l’État, le loto et la loterie nationale du pays devraient bientôt fusionner afin de pouvoir proposer une offre en ligne complète qui aurait pour but de compenser l’importante baisse des ventes de billets dont ils font l’objet depuis plusieurs années. Ce nouvel opérateur local qui devrait faire des paris sportifs sa priorité devrait pouvoir augmenter son chiffre d’affaires de 50% grâce à cette nouvelle activité online.

Qu’ils soient étrangers ou locaux, les opérateurs qui auront reçu une licence pour opérer aux Pays-Bas devront payer un taux d’imposition de 29% sur leurs montants brut perçus, un impôt qui s’accompagnera également d’une taxe de 0,25% qui sera reversée à un fonds consacré à la lutte contre la dépendance aux jeux d’argent en ligne ainsi que d’une seconde taxe à hauteur de 1,25% à destination de l’organisme de tutelle du marché.