Les commissions d’intervention des banques

Si l'on prend le sujet des frais bancaires, on réalise que d'une banque à l'autre il peut y avoir des écarts très différents en matière de tarification. Si l'on se base sur l'exemple des commissions d'intervention des banques, c'est-à-dire des frais imputés aux personnes qui dépassent leurs découverts autorisés, on constate que les écarts peuvent être vraiment très importants. Par exemple, la banque Barclay facture huit euros tout dépassement d'un découvert convenu avec la banque, tout comme le Crédit Agricole, et ce peu importe la région dans laquelle vous vous trouvez. On sait que bien souvent les banques appliquent des tarifs différents en fonction de la ville et de la région concernée, mais en matière de commissions d'intervention, la grille de tarification semble la même au sein des banques de la même enseigne.

Les banques en ligne plus avantageuses

Globalement, on constate que les banques traditionnelles sont celles qui proposent les frais les plus importants, particulièrement concernant les commissions d'intervention. La Banque Postale ou le Crédit Mutuel sont des exemples de banques qui mettent en place des commissions assez élevées alors qu'a contrario, les banques en ligne, que ce soit Boursorama Banque ou ING Direct, ne proposent pas de frais en cas de dépassement de découvert. Bien souvent, la banque entame la démarche de contacter son client afin de lui signaler la situation et de lui demander de la rétablir le plus rapidement possible. Vous pourrez également trouver sur ce type de banque la possibilité de pouvoir réaliser des simulation assurance ou encore de pouvoir avoir des informations sur les livret epargne, sachant que les banques en ligne sont actuellement en train de varier leurs lignes de produits afin de répondre aux besoins d'un maximum de personnes.